rechercher un produit
tonalité / matériel
Tonalités sélectionnées (max. 3)
tonalité / matériel
Tonalités sélectionnées (max. 3)
1956
Renato Bisazza

En 1956 à Montecchio Maggiore (proche de Venise, en Italie), Renato Bisazza fonde Vetricolor, une entreprise produisant de la mosaïque et qui prend le nom du premier produit en série réalisé à l’époque : une tesselle en pâte de verre colorée – de 20x20 mm – qui deviendra ensuite l’emblème de l’entreprise. Une approche visionnaire, celle de son fondateur qui réalise un nouveau produit pour l’aménagement d’intérieurs et d’extérieurs. À côté des réalisations artistiques typiques de la tradition mosaïque, il introduit un système novateur de production industrielle. Dans les années 60, grâce à sa haute résistance, la mosaïque de verre se révèle un matériau idéal pour revêtir les façades des bâtiments publics, résidentiels et commerciaux. D’importantes commandes arrivent de France et d'Italie.

1970
Innovation

Une recherche technique constante accompagne l’augmentation de la capacité de production de l’entreprise. On assiste alors à l’introduction de fours électriques continus, travaillant 24 heures sur 24, qui remplacent les fours à méthane. Ce changement et cette innovation marquent un progrès important dans la fabrication industrielle. C’est alors que commence une grande expansion commerciale à l’étranger, particulièrement en Europe et dans les pays d’Extrême-Orient


1980
De nouveaux marchés

L’expansion se poursuit sur les marchés d’Afrique et du Moyen-Orient d’où proviennent les réalisations les plus importantes. Les coupoles des mosquées sont ornées de tesselles en mosaïque d’or et de décors réalisés selon la technique artistique de l’opus tessellatum (mosaïque antique). La première filiale est ouverte à Hong-Kong.


1989
Naissance de Bisazza Spa

En 1989, la société adopte son nom actuel, Vetricolor devient Bisazza S.p.A. C’est justement dans les années 90 que la mosaïque Bisazza fait son entrée dans les aménagements des espaces intérieurs, privés et publics. Une attention particulière à la qualité du produit, à la recherche esthétique et un accroissement constant de ses collections font en sorte que les mosaïques Bisazza deviennent des solutions décoratives raffinées, en mesure de marquer une évolution dans la décoration d’intérieur.
Des filiales sont ouvertes aux États-Unis et en Inde.


1995
Alessandro Mendini

De 1995 à 1999, l’entreprise est sous la Direction Artistique d’Alessandro Mendini. Durant cette période, la mosaïque jouit d’une grande visibilité. Mendini l’utilise dans ses projets d’architecture, dans des espaces publics et des lieux dédiés à la culture comme le Groninger Museum en Hollande, le Louisiana Museum au Danemark, la Fondation Cartier pour l’Art Contemporain à Paris, le Casino d’Arosa en Suisse, le Quartier Maghetti à Lugano et les Stations du métro de Naples. C’est à cette époque qu’Alessandro Mendini signe Casa Bisazza, le premier espace d’exposition Bisazza à Milan, puis plus tard à New York. En 1997, il dessine les premières œuvres pour Mobili per Uomo, une collection de neuf sculptures, dans un format hors échelle, entièrement habillées de tesselles en mosaïque d’or 24 k, qui rejoindront par la suite la collection permanente à la FONDAZIONE BISAZZA.

2000
Les années 2000

En 2000, Piero Bisazza est nommé P.D.G. de Bisazza S.p.A. C’est à cette époque que s’implantent les filiales commerciales en France, en Grande-Bretagne, en Espagne, aux Philippines, en Australie, en Allemagne et en Russie.


2003
Fabio Novembre

De 2000 à 2003, Fabio Novembre se voit attribuer la Direction Artistique. La mosaïque Bisazza entre pour la première fois dans de nouveaux espaces. Fabio Novembre conçoit des magasins, des restaurants et des hôtels, des installations surprenantes et des décors en mosaïque dans un style novateur.

2005
Mini Wears Bisazza

En 2005 “Mini wears Bisazza”, une importante collaboration entre MINI et Bisazza, est présentée au Salon du Meuble de Milan: cinq voitures "habillées" par les mosaïques les plus emblématiques de la collection Bisazza. Après le Salon, le projet a connu un retentissement international, grâce à sa présentation dans les principales capitales du design.



2006
Bisazza home

En 2006 naissance de la nouvelle ligne BISAZZA Home, une collection de meubles et d’accessoires signée par des designers de renom : Andrée Putman, Marcel Wanders, Patricia Urquiola, Jaime Hayon, Marco Braga & Storage, Jürgen Mayer H.et Carlo Dal Bianco. La mosaïque trouve ici un nouveau domaine d’application grâce à son fort potentiel d’expression associé à la valeur de la fabrication artisanale.


2011
Extension de la marque

Le lancement de BISAZZA BAGNO, une collection de meubles de salle de bain signée par Jaime Hayon, Marcel Wanders et Nendo,  qui offre de nouvelles propositions d’ameublement pour les résidences particulières et l’hôtellerie, correspond à la stratégie d’expansion de la marque. Grâce à son positionnement dans le haut de gamme, la mosaïque Bisazza est utilisée par des architectes de renom international qui conçoivent des espaces dédiés au bien-être, des suites et des piscines dans les hôtels les plus luxueux du monde.

Fondazione Bisazza
2012
Fondation Bisazza

En Juin 2012 la Fondazione Bisazza ouvre ses portes: un nouvel espace culturel consacré au design et à l’architecture contemporaine qui accueille non seulement les œuvres et les installations signées par des créateurs de renom international, mais également une série d’expositions temporaires provenant des plus importantes institutions au monde.


2014
Bisazza wears Emilio Pucci

2014 est l’année de la présentation de la collection “Bisazza wears Emilio Pucci” : des décors et des cadres en mosaïque artistique en édition limitée, fruit d'une interprétation des imprimés historiques de la maison Emilio Pucci.

2015
Cementiles

L’année  2015 marque le début de la collection BISAZZA CEMENTILES, une nouvelle ligne née de l’interprétation, selon une approche contemporaine et sophistiquée, des carreaux de ciment traditionnels que l’on retrouve dans les élégantes demeures bourgeoises et les hôtels particuliers fin XIXe et début XXe. Avec la collection Cementiles Bisazza, associant au design le charme de l’artisanat, enrichit sa gamme de solutions pour l’aménagement d’espaces privés et publics très tendance, assurant ainsi la continuité du code esthétique qui lui est propre.

2016
Wood
In 2016 Bisazza has launched Wood, its first collection of decorated parquet in oak designed by: Studio JobKiki van Eijk and Edward van Vliet.
0014702_2018
2018
The Mahdavi Collection
In 2018 Bisazza has launched a new bathroom concept by acclaimed French designer India Mahdavi as part of the BISAZZA BAGNO series.  The  overtly pop aesthetic, the rounded shapes and the bold use of color– pistachio, strawberry and blueberry– lend a sophisticated yet contemporary vibe to this collection.